Overblog Seguir este blog
Edit post Administration Create my blog
COALICIÓN CORED

PANAFRICANISME COMME FOND DE COMMERCE.

28 Noviembre 2015 , Escrito por COALICIÓN CORED Etiquetado en #ACTUALIDAD

AFRIQUE MEDIA TV. Panafricanisme comme fond de commerce

En effet, Justin Tagou, qui n’est pas un enfant de cœur, ne voudrait pas que ses financiers sachent la misère qu’il crée à ses journalistes et ses différents panélistes. Payés à hauteur de 1000 euros par mois chacun par ses financiers de l’ombre, selon une information de source concordante, le patron de Afrique Média ne verserait même pas le quart à un des journalistes et panélistes. Même le peu qu’il décide de leur donné, n’est pas fait de manière régulière. Tagou aurait donc fait du panafricanisme un fond de commerce dont il est le seul à ne pas croire. La preuve, il n’a aucun respect des intelligences qui apporte leur expertise sur les différents plateaux de sa télévision. Où parfois, on mélange les torchons et les serpillières sur un même plateau dans le but erroné de noyer l’indispensabilité des panélistes à l’expertise avérée. Sauf qu’un background ne s’improvise pas, il se construit dans la durée. Et, ça ressent dès la première phrase émise. Au point où de nombreux téléspectateurs s’interrogent parfois sur les critères de choix de cette chaine qui impose certains débateurs sans épaisseur dont les analyses font souvent dans tous les sens. La scène qui s’est passé à Bata il ya deux semaines, vient ainsi démontrer le degré de cynisme de cet entrepreneur de média à l’endroit de ses journalistes dont beaucoup, rentrés au pays ne sont pas encore remis de leurs blessures. Un cynisme entretenu dans son comportement au quotidien à l’endroit de ses employés et collaborateurs. Pour ne citer que ce cas retenu au cours d’une conversation filtrée, quand un de ses panélistes lui fait la remarque sur la mauvaise image véhiculée par la chaîne en laissant son présentateur vedette en occurrence Mouhamed Bachir rouler en moto. Tagou pique une colère noire d’entendre quelqu’un prendre la défense entrant dans le cadre du confort et de l’amélioration des conditions de travail de son employé. Mais croit-t-il vraiment aux idéaux prônés par sa chaîne ? On s’en doute. Le panafricanisme s’est aussi de l’humanisme comme il a coutume de nous le rabâcher. http://http://www.camer.be/47489/11:1/guinee-equatoriale-afrique-media-justin-tagou-abandonne-ses-journalistes-accidentes-en-guinee

Compartir este post

Repost 0

Comentar este post