Overblog Seguir este blog
Edit post Administration Create my blog
COALICIÓN CORED

COMMUNIQUÉ DE PRESSE-COALITION CORED.

23 Abril 2016 , Escrito por COALICIÓN CORED Etiquetado en #COMUNICADOS.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE-COALITION CORED.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

La CORED tient à informer les medias et l'opinion internationale sur les évènements particulièrement graves qui se passent actuellement en République de Guinée équatoriale dirigée depuis 36 ans, pendant 5 mandats consécutifs depuis1979 par le président OBIANG NGUEMA MBASOGO venu au pouvoir par un coup d'Etat.

Jeudi 21 avril 2016 vers 15 h 30, alors que les membres du parti CI étaient dans le terminal de l'aéroport de Bata pour accueillir le nouveau secrétaire général de la CI, M. D. Carmelo Ngomo Abeso Angue pour lequel un groupe de jeunes femmes de la chorale du parti CI de la ville de Bata, l'ont accueilli, le tout dans le calme et sans incident.

Au moment de prendre leurs véhicules pour se rendre dans la ville de Bata, est apparue une colonne d'hommes armés en uniforme issus de la garde présidentielle, avec des véhicules blindés qui sont descendus de leur véhicule et ont commencé à maltraiter les personnes rassemblées à coups de crosse portés avec leurs armes, à partir de ce moment là, des coups de feu ont été tirés et des grenades offensives ont été utilisées (voir photo).

Comme si cela ne suffisait pas, ils ont arrêté sur place plusieurs centaines de personne sur ordre de Teodoro Nguema Obiang Mangue et ont continué des arrestations pendant la nuit, maison par maison.Les soldats ont utilisé leurs armes à feu pour tirer sur les membres du CI, et cela dans la plus grande confusion, les soldats interdisant l'accès au lieu de la fusillade, leur présence empêchant de comptabiliser les cadavres en raison du fait qu'ils occupaient le terrain et ne permettaient à personne d'approcher.

Dans la continuité, les militaires de la garde présidentielle sont venus pour arrêter immédiatement M. Luis Ntutumu Obiang Obono, frère aîné du leader national ainsi que sa soeur, qui était également à l'aéroport pour accueillir le Secrétaire général du parti CI.

Vendredi 22 avril 2016, à 2 heures 30 du matin, le président OBIANG NGUEMA MBASO a donné l'ordre d'arrêter le Président du parti CI Gabriel NSE OBIANG à son domicile à Malabo. Or, plus de 400 personnes civiles sympathisant du parti CI se sont regroupés autour de la maison du président du parti CI.

C'est alors que la garde présidentielle a lancé des grenades offensives sur les personnes présentes, dont le seul but était d'empêcher cette arrestation. C'est ainsi qu'en raison du fait que certains militants ont du sortir du lieu de rassemblement, en raison des risques provoqués par les émanations de gaz, que ces forces spéciales ont ouvert le feu sur ceux qui tentaient de partir. (voir photos).

Deux cadavres ont été aperçus, pendant que la garde présidentielle s'empressait de faire disparaître les victimes inanimées. En ce qui concerne les blessés, ceux-ci ont été emmenés dans un lieu inconnu...

Des militants étaient encore sur place autour de la résidence du président du parti CI. Pour les décourager, les militaires de la garde présidentielle ont coupé la main à un militant qui était sur place (voir video)
https://www.youtube.com/watch?v=Sug1mclTEqI&feature=youtu.be

, pendant que l'on découvrait des cadavres qui jonchaient le sol.

Une fois de plus, le Président OBIANG NGUEMA MBASOGO n'hésite pas à faire assassiner tous ceux qui peuvent lui barrer la route du pouvoir ainsi que cela a déjà été démontré par la publication de la liste dite des 310.

Cette liste dont le nombre de victimes est encore inconnu ne fait qu'allonger la liste des 310 personnes assassinées par le régime du Président OBIANG NGUEME MBASOGO dénoncée par la CORED, dont les accusations se trouvent renforcées par les nouvelles preuves constatées au cours de ces deux journées, en présence des observateurs internationaux dont on attend avec impatience les réactions sur ce qui se passe en pleine campagne électorale, alors que le monde entier a les yeux tournés vers ce petit pays de 800.000 habitants auxquels s'ajoutent plus de 200.000 personnes à l'étranger qui ont fui ce régime de dictature et qui bien entendu sont privés du droit de vote.

Dans ce contexte, la CORED prend à témoin les medias, les Organisations Internationales, l'ONU, l'UNION AFRICAINE, l'UNION EUROPÉENNE, toutes les ONG et organisations des droits de l'homme ainsi que l'opinion publique internationale et tous les observateurs politiques, pour demander l'annulation des élections présidentielles et en cas de maintien de l'élection, de ne pas reconnaître le résultat.

Au vu de ces faits, la COALITION CORED qui regroupe tous les partis politiques en exil, mais aussi le Parti du Progrès (PP), les Forces Démocrates Républicaines (FDR), l'Union Populaire (UP), le Mouvement pour l'autodétermination de l'île de Bioko (MAIB), l'Action Populaire de Guinée Équatoriale (APGE), Convergence pour la Démocratie Sociale (CPDS), demandent le retrait immédiat des forces de l'ordre et des membres de la garde présidentielle qui encerclent la résidence du président du parti CI.

De plus, il est demandé la démission du président OBIANG NGUEMA MBASOGO qui ne peut en aucun cas poursuivre un quelconque mandat en raison de la limitation à 2 mandats consécutifs introduite dans la constitution.

S'ajoute à cela, la libération immédiate de tous les prisonniers politiques et des personnes détenues à la suite de ces évènements ou de faits antérieurs déjà dénoncés par la CORED.

La COALITION CORED et les partis politiques regroupés autour d'elle demandent la mise en place immédiate d'un véritable table ronde de tous les partis politiques en vue de la mise en place d'une réelle démocratie capable dans ce pays qui est le 4ème pays producteur de pétrole, de réduire l'extrême pauvreté dans laquelle vit la majorité des habitants de ce pays depuis plusieurs décennies en raison de la corruption qui règne en Guinée équatoriale et freine le développement économique et la distribution des richesses auxquelles le peuple a droit.

PJ ; voir photos en pdf

CONTACTS PRESSE : coredconf@gmail.com tvcored@yahoo.com

0033 (7) 5 107 89 28


https://www.youtube.com/watch?v=Sug1mclTEqI&feature=youtu.be

www.cored.fr

www.cored.tv

Compartir este post

Repost 0

Comentar este post